formation § conseil

04/05/2016

Toute organisation est porteuse de conflit, l'entreprise face à un marché tendu va générer du stress, engendrer de la démotivation et créer du désaccord.
Le désaccord n'est pas un indicateur de mauvaise santé de l'entreprise, au contraire, il invite à la recherche de solutions permettant d'améliorer la performance de l'entreprise.
Lors d'un conflit, l'origine du désaccord n'est finalement pas le plus difficile à gérer, c'est souvent la forme du conflit qui dérange le plus.

Gérer un conflit avec un agressif :

Ne pas l'interrompre, rester calme et silencieux, le laisser "vider son sac"

Fixer les règles de l'entretien

Reformuler dans ce qu'annonce votre interlocuteur les faits qui sont exacts

Questionner, cela permet de passer de l'état émotionnel à l'état rationnel

Savoir stopper l'entretien et le remettre à plus tard si le comportement est inacceptable

Gérer un conflit avec un manipulateur :

Le principe est de "débusquer" les comportements manipulateurs

Clarifiez les informations vagues en utilisant des questions "relais"

Corrigez les déformations, les ressentis, les interprétations

Communiquez sur vos impressions de manque de clarté

Concentrez le dialogue sur les faits, uniquement sur les faits

Gérer un conflit avec un silencieux :

Le principe est de connaître son ressentis pour ne pas être dans un conflit larvé (les gens pensent non et disent oui).

Posez des questions fermées, puis des questions ouvertes

Restez silencieux dès que vous observez un signe d'expression, ne pas l'intérompre

Etre concret en donnant des exemples

Faire des propositions de solutions

Validez l'accord de l'interlocuteur

Gérer un conflit avec un conformiste :

Le principe est de rester sur les faits et d'apporter la preuve des informations que vous avancez.

Donner des exemples concrets

Soyez précis

Choisissez bien vos mots

Restez factuel

Demandez à votre interlocuteur ce qu'il propose face aux difficultés que vous rencontrez

Retour
Top